mercredi 16 août 2017

Une arme météo russe déclenche les tempêtes du siècle sur Moscou, Berlin et Paris



Comme le disait Yves Lacoste, « la géographie, ça sert, d’abord, à faire la guerre », car une guerre ne se conçoit pas indépendamment de l’environnement (relief, végétation, météorologie, densité de population, voies de communication, etc.) et porte inévitablement atteinte à celui-ci (incendies, destructions, pollution, etc.). 
Actuellement, il y a en Russie une bataille acharnée entre la Présidente du Conseil de la Fédération, Valentina Matviyenko, et le Ministre de la Défense, Sergei Shoïgou, à propos d’un terrifiant nouveau dispositif de modification environnementale (ENMOD) développé par la société Rostec. Shoïgou voudrait que ce dispositif passe sous le strict contrôle du Ministère de la Défense, et considère que son utilisation récente par Rostec contre Berlin et Paris pourrait bien constituer un crime de guerre, et que ce nouvel appareil doit être considéré comme une arme et non comme un dispositif civil.

mardi 15 août 2017

USA. Encore une mort suspecte dans l'entourage Clinton. Sexe, drogue, politique : police complice.



Un jeune prostitué masculin, Gemmel Moore, a été retrouvé assassiné dans une maison à West Hollywood appartenant à un éminent assistant d'Hillary Clinton. Gemmel "travaillait" comme prostitué gay de l'élite politique californienne, et était un  client régulier du principal donateur californien de Clinton, Ed Buck.

Des chefs d’al-Qaïda fichés par les États-Unis sont des stars à la télé saoudienne



Classés comme terroristes par les États-Unis et réputés financer al-Qaïda dans la péninsule arabique (AQAP), ces cheikhs semblent recevoir un accueil chaleureux à Riyad. Que ce soit sous Bush, Clinton, Obama ou Trump, la rhétorique n’a pas changé (lutte contre le terrorisme) , mais l’action sur le terrain reste la même (soutien au terrorisme islamiste).  En voici une nouvelle preuve.

lundi 14 août 2017

Poutine : la Corée du Nord n’a pas d’armes nucléaires, elle possède des billions de minéraux



Le président russe Vladimir Poutine a sifflé sur la vraie raison pour laquelle le monde est au bord de la guerre nucléaire totale.

Selon M. Poutine, l’histoire qui a poussé les médias traditionnels à dire que la Corée du Nord possède des armes nucléaires est une fabrication complète (fake news) conçue pour convaincre le public que le pays de l’ermite est une menace mondiale.

Qu’il est beau, le monde libre ! L’Occident et la croisade de l’Empire américain.

Prodigue en bonnes paroles, l’Occident se veut l’incarnation des valeurs universelles. Ce parangon de la démocratie, ce champion des “droits de l’homme” convoque toujours ses vertus supposées à l’appui de ses prétentions hégémoniques. Comme si une bonne fée s’employait, magnanime, à faire coïncider sa morale et ses intérêts, il revêt ses ambitions matérielles des oripeaux de la justice et du droit. C’est ainsi que le “monde libre” pratique le bombardement de pays étrangers à des fins “démocratiques”, mais de préférence dans les contrées riches en hydrocarbures ou en ressources minières. Conjuguant la foi du charbonnier et la rapacité du capitaliste, il agit comme s’il pouvait convertir sa puissance économique en privilège moral.

Syrie & Irak : deux erreurs stratégiques de l'Occident

Alors que l'armée syrienne, appuyée par les forces aériennes russes, gagne de plus en plus de terrain et se prépare à une bataille décisive contre Daesh, la Syrie sort du champ médiatique français, pour n'être plus représentée que par quelques soubresauts idéologiques incantatoires.

dimanche 13 août 2017

Une liste royale sumérienne laisse perplexes les historiens après plus d’un siècle de recherche



Sur les nombreux artefacts étonnants à avoir été récupérés sur des sites en Irak – où se sont autrefois tenues des cités sumériennes prospères – peu, ont été plus étonnants que la liste royale sumérienne. Il s’agit d’un ancien manuscrit rapportant dans la langue sumérienne les listes de rois de Sumer (dans le Sud de l’actuelle Irak) des dynasties sumérienne et voisines, la longueur de leur règne supposée, et la localisation de leur royauté « officielle ». Ce qui rend l’artefact si unique est le fait que la liste mélange apparemment des souverains pré-dynastiques mythiques avec des souverains historiques dont l’existence est reconnue.

Pékin répliquera si Washington frappe en premier la Corée du Nord

Au moins, le message est clair. Selon le très officiel « Global Times », la Chine défendrait le régime de Kim Jong-un si Washington venait à déclencher une guerre. Elle resterait neutre si c’est Pyongyang qui attaque en premier. Pendant ce temps, la « guerre des mots » continue. La Corée du Nord n'étant ni un pays arabe, ni un pays musulman, Washington n'a pas les mains libres pour la détruire et lui piquer ses richesses impunément.

samedi 12 août 2017

USA. "La malédiction du Soros" menace-t-elle Trump ou le Deep State ?

Selon whatdoesitmean.com, les commentaires qui apparaissent dans la presse américaine cette semaine mettent la plus grande attention sur une histoire apparue dans The Boston Globe. Elle se moque des électeurs du président Donald Trump en les rattachant à la Grande Éclipse Américaine, qui aura lieu le 21 août, mais dont la plus grande «signification et le plus grand danger» résident dans le fait que Trump pourrait tomber sous ce qu'on appelle la «Malédiction du Saros».

USA. TOUS les témoins gênants sont "suicidés" par le Parti Démocrate. Police complice.

Maintenant que la baudruche de la collusion « Trump / Russie », ou Russiagate s’est complètement dégonflée, et devant la multiplication des « suicidés », il se peut que le procès intenté par les partisans de Bernie Sanders ont engagé contre le Comité national démocratique (DNC) alléguant que, lors des primaires démocrates, le DNC a commis une fraude massive pour favoriser H. Clinton contre Sanders, soit le plus grand scandale interne des États-Unis de l’année en cours.
Sans doute, la plupart des Américains n'ont jamais entendu parler de la fraude électorale du DNC, principalement parce que les médias traditionnels ont campé sur la fausse collusion entre la campagne de Trump et la Russie. Envahi de mystère, l'un des événements les plus délirants du procès du DNC s'est produit le 24 mai, lorsque le cadavre du District Attorney,  Beranton J. Whisenant Jr., a été retrouvé sur une plage de Floride.